MALSOUFRAN LA et IN DOMANN POU MARIÉ


Flyer rectoUne pièce D’Anton TCHEKOV Traduction en créole réunionnais par Lolita TERGEMINA et Jérôme VELLAYOUDOM sous la direction de Carpanin MARIMOUTOU Production : Compagnie SAKIDI Coproduction : Théâtre Guy AGENOR Avec le soutien de : La DAC OI, La Région Réunion, Le Département Réunion et La Ville de Saint DENIS Mise en scène : Lolita TERGÉMINA assistée de Rachel POTHIN Création Lumière : Thierry ALLAIRE Scénographie : Jean-Louis RIVIÉRE assisté de Sandrine COLLET Costumes : Térésa SMALL Avec : David ERUDEL, Alex GADOR et Yaëlle TRULES Production générale : Anne-Marie TENDIL « Après le succès qu’ont rencontré ces deux petites formes en français, j’ai eu envie de faire découvrir cet auteur à un plus large public. L’idée est de ré-adapter ces deux comédies en créole en ayant le souci de rester fidèle à TCHEKHOV dans la trame de l’histoire. Je suis convaincue que la création de ces deux comédies en créole peut être une proposition artistique forte et originale trouvant un accueil favorable auprès du public réunionnais. En effet, à travers la langue créole, il lui est offert de découvrir l’univers du grand auteur de théâtre qu’est TCHEKHOV et, au-delà, lui donner ainsi l’envie de s’ouvrir vers d’autres auteurs de théâtre. C’est également une belle manière de démocratiser le théâtre via la langue créole, en l’occurrence de toucher un public plus large et diversifié. Un tel exercice représente un enjeu de traduction original. Les négociations du sens d’une langue à l’autre sont rendues plus complexes encore par la distance entre le contexte de production du texte original et son adaptation réunionnaise. C’est ainsi un défi dont l’un des enjeux est le confortement de la place de la langue créole en général et dans le théâtre à La Réunion en particulier. Il existe actuellement peu de pièces écrites en créole. La traduction reste un moyen efficace, et ambitieux, pour permettre au public réunionnais de découvrir des pièces en créole et d’apprécier la richesse de notre langue trop souvent sous exploitée. D’autant que, dans ces deux pièces, le genre (comédie) et les thèmes abordés (l’amour, conflits entre voisins, les rapports maître/valet, le mariage, la solidarité familiale, la propriété, relation père/fille) trouvent une traduction particulière dans l’imaginaire réunionnais.Cette création en langue créole est aussi une façon de promouvoir le patrimoine culturel réunionnais ». Lolita TERGEMINA Extraits de presse Journal de l'Ile de la réunion, publié le 22 novembre 2011 « Le public rit franchement, car ces thèmes n’ont ni âge, ni frontière,et le créole suggère des images bien vivantes pour des scènes écrites au XIXe siècle. Comme les savoureux dialogues entre comédiens très en forme, sur le “paturage bef” et le “caro d’boi” près du Grand Brûlé... » Le Journal de l'île 7/12/2011 Comédiens de haute volée et texte maison aux petits oignons, Malsoufran la et In doman pou marié, C'est l 'événement théâtral de saison.Bravo ! Le quotidien Réunion 6/12/12 Les comédiens enchaînent les scènes cocasses. Les personnages, ridicules, amusants , forts, sensibles ne démordent pas. Une douce folie s'empare de la salle. Savoureux moment. Revue de presse REVUE DE PRESSE Malsoufran  
Social tagging: > > > > > > >

Laisser un commentaire